--> Retour menu <--
 
Date
Lieux
Activités
5-6/2/2012 Porte des Etoiles - Plombières les Dijon Désobstruction
Présents: Robert Fourneaux, Jean-François Decorse, Guillaume Drescher, Franck Belperron, Rémy Pataille, Jean-Louis Mérelle.

Dimanche 5 après midi:

Je vais chercher le matériel au loft ainsi qu'un peu d'essence à Velars, puis je monte installer le groupe et les treuils sur le site de la PDE. Le vent souffle fort là haut. J'équipe également le puit de 10 m du fond.
Petit réglage final sur le treuil inférieur, puis je quitte le site à la nuit tombante.


Lundi 6 à 8h30

J'arrive sur les lieux. Température -12°
Le but de cette journée est de tester le nouveau treuil réalisé par Laurent et automatisé par Jean-Louis.
Mon premier travail est d'allumer un bon feu pour accueillir nos valeureux spéléos qui sont venus braver le froid glacial de ce début février. je suis obligé de casser les flammes qui ont tendance à geler sur place.
En attendant les spéléos je met en place le groupe et le démarre avec un peu de difficulté.


Guillaume, Rémy, puis Franck arrive en premier. Nous prenons un bon café bien chaud autour du feu, et sans trop attendre nous nous équipons pour commencer le travail.
Dans la foulée arrive Robert suivi de peu par Jean-François descendu spécialement de Haute-marne pour nous donner un bon coup de main.


Guillaume au fond, Rémy en haut du puit, Jean-Louis au treuil du bas, Robert à l'intermédiaire, Franck et Jean-François à la réception des seaux en surface et à la brouette....et c'est parti pour 2 h 30 de remontée de seaux.
Nous calculons que nous remontons entre 15 à 18 seaux à l'heure. Et oui, c'est pas encore très rapide....
Cela nous fait durant cette matinée environ une quarantaine de seaux de remontée, et c'est déjà pas si mal...


Puis c'est le casse croute de midi avec en guise d'apéritif un bon vin chaud de marque, descendu tout droit de Nuremberg, dans les bagages du fils à JLouis, Roland.
C'est invité aussi autour de la table notre brasero qui avait une facheuse tendance à nous enfumer, largement excusé par la chaleur qu'il nous a apporté.


A 13h30 nous retournons dans la douceur de la cavité, et c'est Jean-François, resté en haut le matin, qui s'engouffre au fond bien au chaud...Guillaume, qu'en a lui, sera en surface. Le reste de l'équipe garde le même endroit.


Vers les 16h - 16h30, Robert, Franck et Guillaume nous laisse. Nous continuons désormais à 3 personnes pour remonter les seaux que nous entassons au pied du puit. A 17h30 nous arrètons et rangeons le matériel. Guillaume est revenu pour nous aider à ranger l'ensemble du matériel et le ramener au local.


Durant cette unique journée nous avons tout de même remontée une bonne centaine de seaux et validé le fonctionnement de ce nouveau treuil.
Il nous reste au fond largement la même quantité à remonter. Ce sera un des objectifs du prochain WE du 2, 3 et 4 mars.

Jean-Louis Mérelle

Retour à la page d'accueil du site
cds21