--> Retour menu <--
 
Date
Lieux
Activités
4/2/2006 La PDE - Plombières les Dijon Désobstruction
précédent Comptes rendus PDE suivant

Résumé technique

Compte-tenu des travaux précédents et de la nouvelle orientation prise nous avons décidé une montée en puissance des moyens techniques.
C'est donc au marteau piqueur alimenté par un compresseur que la fissure que nous suivons a été attaqué. Evidemment le port du casque anti-bruit s'impose!
Le résultat est satisfaisant et le travail facilité par ce matériel. De plus des forets de diamètres 32 et de longueurs importantes (1m50 et 2m50) vont nous permettre de "percuter" plus en profondeur et donc augmenter notre potentiel.
Le couplage treuil et groupe électrogène s'avère toujours aussi efficace et une nouvelle ventilation va nous permettre "d'aller au résultat…" plus rapidement, donc d'accélérer les cadences.
En conclusion les moyens mis en œuvre génèrent un optimisme raisonnable.


Résumé anecdotique de l'ambiance de cette journée de désobstruction :

Compte-tenu que ces travaux ne peuvent s'effectuer qu'avec une motivation importante dans une ambiance conviviale il m'a semblé important de vous faire part de quelques "incidents racontables" qui ont déridés nos zygomatiques crispés par le froid et l'ambiance de la soirée précédente (voir Cr de l'AG du CDS21).
Le rendez vous étant fixé à 09h00 sur place, les arrivées s'échelonnent jusqu'à 10h00.
Cette journée placée sous le signe annonciateur d'une future glaciation, en contradiction avec les prédictions d'un réchauffement de la planète, a commencé par la vision d'un thermomètre figé sur moins 7 degrés à Dijon, devenus progressivement -9° et -10° en plein vent sur le champ de la Pérouse.
Le compresseur qui démarre du premier coup depuis des années selon Rémy à mis ¾ d'heure à s'en souvenir et le groupe électrogène tout neuf du SSF21 s'est associé par solidarité à son copain le compresseur!
La mécanique, l'huile, le grand froid ne font pas bon ménage…


Après un café bienfaiteur, l'équipement avec des combinaisons gelées reste une manœuvre délicate que Jean Louis particulièrement en forme ce matin à souhaiter compliquer en tentant de rentrer sa jambe par la manche malgré les conseils répétés de ses camarades… nous avons tous appris à nos dépends qu'il ne faut pas contrarier un scientifique.
Les participants ayant un coefficient intellectuel nettement au dessus de la moyenne la conversation au cours du repas nous a fait découvrir que nous avions 96000kms de veines, d'artères et de capillaires, cette information étant confirmée par la tête qui opine et la lippe dubitative de notre toubib.
Comble du comble, les chasseurs sont venus garer leurs véhicules vers nous pensant ainsi qu'ils seraient plus en sécurités. Les spéléos deviennent les garants de la sécurité des chasseurs !
La température sous-terre étant bien plus confortable qu'en surface il fût bien difficile d'en faire remonter certains et ce n'est qu'au prix d'une coupure de courant maladroite que nous avons mis fin à cette fraîche mais bien agréable journée vers 18h00.


Participants sans ordre d'apparition :

Rémy Pataille, Robert Fourneau, Jean-Louis Mérelle, François Brassaud, Henri Sanchez, Patrick Bolard, Benjamin et la visite de Laurent Garnier venu contrôler l'efficacité des troupes.
L'addition de l'expérience des participants nous donne un total de 426 ans et donc une moyenne de 53ans. ( merci à Henri et à Laurent d'avoir été des nôtres!)

Merci également à Rémy pour son matériel mis à disposition, à Henri pour la boisson et le repas gracieusement offert à l'occasion de son anniversaire, à Robert, François, Patrick et J.Louis pour leur bonne humeur et leur efficacité dans l'effort.

La prochaine désobstruction est prévue pour le 18 février vous y êtes tous, les bienvenus.
Du matériel encore plus performant devrait être mis en œuvre il ne vous reste plus qu'à venir l'utiliser…
Comme d'habitude rendez vous sur place à 08h30.


Suite aux conditions de travail très difficile au fond, nous avons été obligé d'utiliser la force pour arriver à nos fins.


Mais à notre grand désarrois, il accepta, et nous fit bien rigoler...

Retour à la page d'accueil du site
cds21